Compte rendu Prise de vue 3

Pour cette troisième séance sur le terrain, j’entame le “vrai” travail de prise de vue, mieux défini grâce à la réunion que nous avons eu avec Cécile et David.
Je me concentre donc sur des transects durant lesquels je peux m’arrêter à tout moment pour faire une photographie le long du parcours. Je me suis débarrassée du trépied, ce qui m’a permis de marcher toute la journée. Rapidement, je me rends compte qu’il est pertinent de doubler cela par 3 autres photographies en me décalant à chaque fois de 90° à peu près.
Mon premier transect part de la Promenade Philippe de Levrainville (au niveau du chemin de fer), rejoint la vraie route au niveau du Boulevard de Bruxelles et s’arrête au croisement avec l’Avenue de l’Europe qui me fait rentrer dans la zone logistique.
Mon deuxième couvre toute l’avenue de l’Europe (il manque la partie entre le rond point du Mac Do et le rond point de l’autoroute que j’essaierai de faire la prochaine fois)
Le troisième transect part du haut de l’Avenue Gutenberg (croisement avec la D406, prend le virage au niveau de l’entrepôt des Galeries Lafayette et se termine au bout de l’avenue, au niveau de l’entrât de France Routage.
Le 4ème couvre tout le boulevard de la Haye, de la fin de l’avenue Gutenberg jusqu’au chemin de fer.
Le 5ème suit l’allée des bois de Bussy, du château en suivant une voie pas mise en service mais qui devrait l’être dans les années à venir pour arriver jusqu’au champ situé en face, après l’ancien échangeur d’autoroute aujourd’hui plus en service.
DSC_2179DSC_2180DSC_2181DSC_2182
Pour cette partie nord de la zone, il me manque à couvrir le Boulevard de Strasbourg et j’aimerais bien faire aussi la D35 qui part du centre ville pour aller jusqu’au rond point du Mac Do.

Pour l’ensemble de ces images, j’ai travaillé au 35 mm, ce qui me semble le plus adapté pour ce que je veux montrer. Je me rends compte que je ne me suis pas laissée l’opportunité d’être de biais par rapport à la route, ce qui n’est pas très pertinent. Je me suis également interrogée sur le changement de réglage entre chaque point de vue. J’ai privilégié la lisibilité de l’image.
J’ai interrompu ce travail lorsque j’ai croisé des passants sur la zone. J’ai pu réalisé 4 images et photographier 5 personnes différentes :
– un employé (sûrement de l’entrepôt des Galeries) pris sur son vélo.
– deux chauffeurs poids lourds allemands en pause. Ils attendaient le lendemain pour aller récupérer dans le nord du sucre avant de rentrer en Allemagne.
– Une femme de ménage travaillant de temps en temps chez BNP Paribas.
– Un employé (sûrement de BNP, mais qui n’a pas voulu donner le nom de la société) attendant le bus.
J’ai eu 2 refus et 3 personnes croisées à qui je n’ai pas demandé (pas le temps, personnes aux téléphones, pas senti, etc.)
En revanche, peu de photos de détails car ça me semble compliqué de gérer 3 approches en même temps. J’essaie d’avancer au plus vite sur les transects pour me garder au moins un jour de glanage pour faire ces photos et poursuivre les portraits.

DSC_2001

DSC_2115DSC_2240DSC_2250
Pour l’ensemble du travail, j’aimerais bien restituer (du moins ce qui aura été fait d’ici fin juin) sur une carte pour permettre au lecteur de passer de la vision cartographique (pas toujours mise à jour) à l’immersion zénithale dans l’espace. J’espère pouvoir y bosser entre juillet et septembre.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.